Allons enfants de la partie, le jour de boire est à river-des-yeux-sur-les poitrines-et-les-mains-ailleurs...

Je suis une femme

qui vit ces choses au quotidien, qui sature souvent, mais qui ne courbera plus l'échine.